Membre de la Société des Explorateurs Français

« Le monde m’intrigue et me fascine depuis toujours. Aujourd’hui je veux me donner les moyens de mieux le comprendre »

Mélusine Mallender

Mélusine Mallender

A côté de ses études de stylisme en costume de scène et son travail de costumières de spectacles, Mélusine a toujours été attirée par les diversités et cultures de notre monde. Rapidement, elle a entreprit plusieurs voyages, pour des missions humanitaires (Afrique, Asie), comme instructrice de plongée sous-marine ou en solo, pour aller à la rencontre de différentes cultures et milieux.

En 2009, avec l’explorateur Christian Clot, elle mène sa première expédition d’envergure, Hielo Continental 2009, six mois à pied et en kayak au travers de la Patagonie. Une aventure qui lui ouvre de nouveaux horizons et lui donne envie de s’engager totalement dans la réalisation d’expéditions au longs cours à la rencontre de la diversités de notre monde, cherchant à comprendre les différents grands milieux du monde, des déserts aux montagnes, ainsi que les nombreuses cultures des peuples. Elle reprend des études de géographie à côté d’expéditions qu’elle mène désormais en solitaire, avec des thèmes touchants plus particulièrement les droits à la liberté pour tous, la condition des femmes, ainsi que l’adaptation des hommes dans leurs différents milieux, du très froid au très chaud… Elle part ainsi en 2010 pour une première grande expédition en solitaire à moto, Back to Japan, qui sera suivie de nombreuses autres aventures dont Les Routes Persanes, à la suite de laquelle elle montera le projet Roads For Freedom : Aller dans des pays à l’image dégradée à nos yeux, pour en comprendre les réalités sur place, vu de l’intérieur.

Elle réalise avec Christian Clot, une série documentaire « ne te dégonfle pas » afin de montrer et partager ses rencontres qu’elle a pu faire au fil de la route.

Lorsqu’elle ne réalise pas des périples au long cours avec sa moto, elle poursuit sa quête de compréhension des milieux de notre planète en escaladant des montagnes (comme au Rwenzori), traversant des déserts (en Iran ou en Somalie) ou des forêts tropicales. Une rencontre des milieux qui lui permet de mieux comprendre comment les peuples ont pu s’y installer et s’y adapter. En 2014, reconnue pour ses expéditions, elle est reçue membre de la Société des Explorateurs Français.

Aujourd’hui, elle prépare plusieurs projets d’expédition, dont les thématiques principales restent l’égalité des chances entre hommes et femmes, la liberté et l’adaptation des hommes à leurs milieux.

Le fichier XML n'existe pas

Mélusine en quelques lignes :

Voyages particuliers – Expédition :

  • 2015-2016- Roads for freedom, Asie du Sud, 28 000 km entre Jakarta et Paris pendant 9 mois.2014 – Roads for freedom, les Grand lacs d’Afrique de l’Est : déserts, forêts tropicales et hautes altitudes
  • 2012-13 – Ascension des monts Rwenzori (5109m) et parcours en Ouganda
  • 2011 – Les routes persanes, 28’000 km en solitaire durant 4 mois avec une moto Crossrunner 800
  • 2010 – Back to Japan, 22’000 km solitaire en 4 mois avec une moto Varadero 125
  • 2009 – Expédition Hielo Continental – 6 mois à deux, à pied et en kayak dans la pampa et les canaux du Pacifique de Patagonie, sur les traces des lieux de vies des Indiens disparus Kaweskars et Tehuelches
  • 2007 – Viêt-Nam – Cambodge. 2 mois solo dans les régions du nord, au coeur des forêts.
  • 2006 – Indonésie : 3 mois dans les îles de l’Est pour des études des fonds sous marins.
  • 2003 – Tour de France en moto 125 cm².
  • Voyages seule ou à deux en Inde (2 mois), Costa Rica, Thaïlande, …

Missions humanitaires :

  • Togo – 2 mois – enseignement en anglais.
  • Thaïlande – 2 mois – enseignement en anglais et gestion de chantier dans les forêts
  • France – 8 mois – Responsable régional (Paris) du projet « Frimousse » pour l’UNICEF.
Bown, un village du nord Somalilandais

Bown, un village du nord Somalilandais

Comments are closed.