Le trajet de l’expédition Routes Persanes

Le trajet en cours :

Vous trouverez ci-dessous des cartes du trajet en cours de réalisation des « Routes persanes ». Suite à l’impossibilité d’entrer au Pakistan et donc de rejoindre l’Inde, le trajet s’est orienté vers deux nouveaux pays, le Tadjikistan et le Kirghizstan, plutôt que le Népal. Après l’Iran, Mélusine est donc sortie par le nord, via le Turkménistan et l’Ouzbékistan pour se rendre dans ces deux pays montagneux. Elle aura ainsi entre cette expédition et « Back to Japan » de 2010, visiter l’ensemble des pays en « -stan » ici de l’ex bloc soviétique.

Trajet réalisé au 13 septembre 2011

Détails du trajet Tadjikistan – Kirghizstan réalisé :

Le trajet prévisionnel, avant le départ :

Le trajet sera une boucle de Paris à Paris, en passant par une vingtaine de pays. Katmandou sera le point le plus oriental du parcours. Cela représente environ 25’000 km. Je passerai ainsi par toutes les conditions climatiques, du très chaud au très froid, du sec à la pluie, sur tous les types de terrains et de pistes. Déserts, cols de hautes altitudes, mousson et forêt sub-tropicales sont au programme.

Les 19 pays traversés seront les suivants : France, Italie, Albanie, Grèce, Turquie, Iran, Pakistan, Inde, Népal, Turkménistan, Ouzbékistan, Kazakhstan, Russie, Géorgie, Bulgarie, Bosnie, Croatie, Slovénie, Suisse.

Le trajet prévu de l'expédition Routes Persanes 2011

Les dates :

Départ prévu le 26 juin 2011 de Paris pour 3 mois et demi (110 jours). Katmandou sera atteint vers le 20 août. Le retour est prévu mi-octobre 2011.

La progression :

– Comme pour Back to Japan, je partirai seule dans cette expédition. J’aurai avec moi l’ensemble du matériel pour une totale autonomie, ainsi qu’un bidon d’essence supplémentaire afin d’assurer jusqu’à 600 km sans ravitaillement. Je dors en général soit sous tente en campagne, soit chez l’habitant, qui sont le plus souvent très accueillant.

– Cependant, pour ce trajet précis, je devrai être accompagnée sur une partie du trajet : en effet, actuellement l’Iran ne permet pas à une femme de conduire une moto sur la route et le Pakistan recommandent avec insistance la présence d’un homme. Ne désirant pas faire l’impasse sur ces deux pays importants dans la démarche que je me suis fixée, je serai donc accompagnée pour ces  deux pays. L’explorateur-réalisateur Christian Clot, qui prépare également une expédition en Iran, a accepté de me rejoindre pour effectuer les secteurs Iran-Pakistan et retour. Outre cet aspect légal et sécuritaire, il en profitera pour effectuer quelques repérages pour ses projets et réaliser des prises de vues complémentaires à celles que je réaliserai en vue du film

– Je passerai régulièrement dans des villes équipées d’Internet, ce qui me permettra de rester en contact avec ma base arrière, assurée par l’équipe d’Explonova pour la communication. De plus, une balise Spot permettra de suivre quotidiennement la progression de l’expédition. Voir la progression instantanée ici (à venir).

La sécurité :

– La traversée de pays du Moyen-Orient peut sembler à priori risquée en raison des conflits internes dont nous entendons parfois parler. Cependant, ces dangers sont à relativiser : les zones de conflits sont identifiées et jugulées dans des endroits précis, interdit d’accès. Nous serons 2 pour traverser ces pays, avec la présence d’un homme, ce qui est important dans les rapports avec les locaux. Enfin, mes diverses expériences de voyages m’ont apporté une habitude à gérer les situations difficiles

– Un contact permanent avec les autorités locales, les ambassades françaises, et des organisations locales me permettent de suivre au jour le jour la situation dans ces pays. Le trajet restera à tout moment modulable en cas du moindre doute.

– Enfin, les populations de ces pays, contrairement aux idées reçues, sont souvent très accueillantes et heureuses de voir passer des étrangers.

 

Comments are closed.